Recueil des 40 hadiths par An-Nawawi

Recueil des 40 hadiths par An-Nawawi

Deuxième source de référence de l’islam après le Coran, les hadiths transmettent les enseignements du Prophète Mohamad ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) à travers ses actes et ses paroles, tels qu’ils ont été rapportés par ses proches compagnons. Ce recueil des « 40 hadiths » est une célèbre compilation réalisée par l’imam An-Nawawi, grand savant religieux du XIIIe siècle. Il a fait l’objet de nombreux commentaires, et continue d’être étudié et mémorisé à travers le monde musulman. Son succès est dû au fait que l’essentiel de la religion musulmane s’y trouve rassemblé : fondements de la Religion ; vertus et nobles caractères ; principes éthiques, etc. Il constitue en cela une excellente introduction à l’étude de l’enseignement du Prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him).

Le commandeur des croyants, Abou Hafç ‘Omar ibn Al-Khat’âb raḍyAllāhu 'anhu (may Allāh be pleased with him) a dit : J’ai entendu l’Envoyé de Dieu ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) dire : « Les actions ne valent que par leurs intentions, Chacun ne recevra la récompense qu’il mérite que selon ce qu’il a entendu faire. A celui qui a accompli l’hégire pour plaire à Allah et à Son Envoyé, son hégire lui sera comptée, comme accomplie en vue de Dieu et de Son Envoyé. Celui qui l’a accomplie pour obtenir quelque bien en ce bas monde, ou pour épouser une femme, son hégire lui sera comptée selon ce qu’il recherchait alors ».

Note : Le prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) aurait prononcé cette parole à propos d’un Mekkois qui aurait, comme lui, abandonné sa ville pour Médine, mais à cause d’une femme, et non par conviction religieuse.

’Omar raḍyAllāhu 'anhu (may Allāh be pleased with him) a dit encore : Un jour, nous étions assis en conférence chez l’Envoyé de Dieu ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him), et voici que se présenta à nous un homme vêtu d’habits d’une blancheur resplendissante, et aux cheveux très noirs. On ne pouvait distinguer sur lui une trace de voyage, alors que personne d’entre nous ne le connaissait.
Il prit alors place, en face du prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him). Il plaça ses genoux contre les siens, et posa les paumes de ses mains sur les cuisses du prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him), et lui dit :
« Ô Mohammed, fais-moi connaître l’Islam ».
L’Envoyé de Dieu ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) dit alors : «L’Islam consiste en ce que tu dois: témoigner qu’il n’est d’autre divinité qu’Allah, et que Mohammed est Son Envoyé, accomplir la prière rituelle, verser la Zakat (impôt rituel) et accomplir le jeûne de Ramadan, ainsi que le pèlerinage à la Maison d’Allah si les conditions de voyage rendent la chose possible».
Son interlocuteur lui répondit: «Tu as dit vrai», et nous de nous étonner, tant de sa question que de son approbation. puis, il reprit « Fais-moi connaître la Foi ».
Le Prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) répliqua: «La foi consiste en ce que tu dois croire à Allah, à Ses Anges, à Ses Livres, à Son Prophète, au Jugement Dernier. Tu dois croire encore à la prédestination touchant le bien et le mal».
L’homme lui dit encore: «Tu as dit vrai», et il reprit: « Fais-moi connaître la vertu ».
Le Prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) lui répondit: «La vertu consiste à- adorer Dieu, comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas, certes, Lui te voit». L’homme lui dit encore: « Fais- moi connaître l’Heure (du Jugement Dernier) », et le Prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) lui répondit: «Sur l’heure du jugement, l’interrogé n’est pas plus savant que celui qui le questionne ».
Là-dessus, l’homme lui dit: « Mais fais m’en connaître les signes précurseurs », et le Prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) lui répondit: « Ce sera lorsque la servante engendrera sa maîtresse, lorsque tu verras les va-nu-pieds, ceux qui vont nus, les miséreux, les pâtres se faire élever des constructions de plus en plus hautes ».
Là-dessus, l’homme partit. Je demeurai là longtemps, puis le Prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) dit: « O ‘Omar, sais-tu qui m’a interrogé? ».
« Non, répondis-je! Allah et son Envoyé, en cette matière, sont plus savants »
« Cet homme-là était l’Archange Gabriel. Il vient de la sorte à vous pour vous enseigner votre religion »

Note: Ce hadith est un petit catéchisme musulman en résumé: Le Prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) rappelle d’abord les cinq obligations fondamentales de l’Islam, puis parle des croyances essentielles, y compris du jugement Dernier, sur lequel il donne quelques détails, et enfin traite de la vertu. Ces trois éléments constituent la religion (dîn).

Aboû ‘Abd er-Rah’màn, ‘Abd Allah ben ‘Omar, en el-Khat’t’ab raḍyAllāhu 'anhum (may Allāh be pleased with them) , a dit: J’ai entendu l’Envoyé de Dieu ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) dire : « L’Islam est bâti sur cinq piliers:
1° Le témoignage qu’il n’est d’autre Dieu qu’Allah et que Mohammed est Son Envoyé.
2° L’accomplissement de la prière rituelle.
3° L’acquittement de la zakat (impôt rituel).
4° Le pèlerinage à la Maison d’Allah.
5° Le Jeûne du mois de Ramadan ».

Note : Ce hadith est un simple rappel des cinq obligations fondamentales de l’Islam (voir aussi hadith n°2).

Aboû ‘Abd-er-Rah’mân, ‘Abd-Allâh, ben Mass’oûd raḍyAllāhu 'anhu (may Allāh be pleased with him) a dit : I’Envoyé de Dieu ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him), le Très véridique, le Très digne de foi, nous a raconté ce qui suit : « Certes, chacun de vous, lorsqu’il est créé dans le sein de sa mère est d’abord pendant quarante jours une gouttelette, puis devient du sang coagulé pendant une semblable durée de temps, puis enfin durant un même laps de temps, devient comme une bouchée de chair, là-dessus, l’ange lui est envoyé, qui insuffle l’âme, et il est ordonné à celui-ci d’accomplir quatre commandements, à savoir d’inscrire: les moyens de vivre (du nouvel être), le terme de son existence, ses actions, enfin, son infortune, ou son bonheur futur.
« Par Allah, en dehors de Qui il n’est pas d’autre Divinité, certes, chacun de vous aurait beau œuvrer comme l’ont fait ceux destinés au Paradis, en sorte qu’il s’en approcherait à la distance d’une coudée, alors ce qui a été écrit pour lui prévaudrait, et donc il accomplirait (quand même) les actions des damnés, et il entrerait en Enfer. Et certes, chacun de vous aurait beau œuvrer comme les damnés, au point de s’approcher de l’Enfer à la distance d’une coudée, alors ce qui a été écrit pour lui prévaudrait, en sorte qu’il accomplirait les actions des élus et qu’il entrerait (quand même) au Paradis ».

Note: Ce hadith est une illustration du dogme de la prédestination.

Selon la Mère des Croyants, Oumm AbdAllah Aïcha raḍyAllāhu 'anha (may Allāh be pleased with her) , l’Envoyé de Dieu ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) a dit :
« Quiconque apporte à notre religion une nouveauté qui n’en provient pas, celui-là est à repousser ».
Note : La nouveauté (religieuse) est, en principe, contraire à l’esprit de l’Islam qui désigne une telle innovation par le terme de bid’a. Cependant certaines innovations, sont considérées comme de bonnes bid’as, con contraires à l’esprit de la religion.

Abou Abdallah En-Noumân ben Bachîr raḍyAllāhu 'anhum (may Allāh be pleased with them) a dit: J’ai entendu l’Envoyé de Dieu ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) dire :
« Certes, ce qui est permis (halal) est évident, et ce qui est défendu (h’arâm) est évident aussi. Mais, entre l’un et l’autre, il y a bien des choses équivoques, que la plupart des gens ne savent pas (distinguer). Qui se garde de l’équivoque purifie sa foi et son honneur, mais celui qui y tombe, tombe dans ce qui est défendu: il est semblable au pâtre qui mène ses troupeaux aux alentours d’un territoire gardé, et alors, bien vite il y fera paître. Chaque roi ne possède-t-il pas un territoire gardé? Le champ gardé de Dieu, ce sont les choses défendues.
En vérité, il y a dans le corps humain un morceau de chair qui, en bon état, permet au corps tout entier de prospérer et qui, en mauvais état, le corrompt en entier, c’est le cœur ».

Note : La parabole du pâtre montre que le cœur de l’homme doit rester éloigné des choses équivoques qui risquent de le faire tomber dans le péché, presque à coup sûr.

Selon Aboû Roqiya Tamîm ben Aoûs ed-Dâri raḍyAllāhu 'anhu (may Allāh be pleased with him), l’Envoyé de Dieu a ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) dit :
« La religion, c’est la sincérité ».
Quand nous demandâmes : « Envers qui? », il répondit: « Envers Allah, envers Son Livre, envers Son Envoyé, envers les chefs des musulmans, et le commun peuple parmi eux ».

Daprès Ibnou OmarraḍyAllāhu 'anhum (may Allāh be pleased with them) , l’Envoyé de Dieu ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) a dit :
« Il m’a été ordonné de combattre les hommes jusqu’à ce qu’ils témoignent qu’il n’est d’autre divinité qu’Allah, et que Mohammed est Son Envoyé, qu’ils accomplissent la prière rituelle, qu’ils acquittent la Zekâa. S’ils exécutent ces choses, ils seront, à mon égard, garantis quant à leurs personnes et à leurs richesses, à moins qu’ils ne trangressent (ouvertement) la loi de l’Islam, mais Dieu réglera le compte de leurs (intentions vraies) ».

Note : Le sens est que Mohammed doit mener la guerre sainte contre les infidèles jusqu’à leur conversion (trois des cinq obligations fondamentales sont énumérées (mais Dieu seul pourra sonder les cœurs et savoir si la conversion est sincère et non dictée par le désir de sauvegarder sa personne et ses biens. Pour le châtiment que le musulman peut encourir, voir le hadith n° 14 ).

Aboû Horeîra Abd-er-Rah’mân ben Çakhr raḍyAllāhu 'anhu (may Allāh be pleased with him) a dit : J’ai entendu l’Envoyé de Dieu ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) dire : « Ce que je vous ai défendu de faire évitez-le, et ce que je vous ai ordonné, accomplissez- le dans la mesure où cela vous est possible. Ceux qui vous ont précédé ont péri seulement par l’abondance de leurs questions et leurs divergences d’opinions à l’égard de leurs Prophètes 'alayhi'l-salām (peace be upon him)».

Note : C’est un principe général en Islam que « L’on n’exigera de personne plus qu’il ne peut accomplir » Qôran i,233. La suite du hadith rappelle les malheurs qui ont frappé en particulier les Juifs, pour n’avoir pas suivi leurs Prophètes 'alayhi'l-salām (peace be upon him), ainsi qu’il est dit à maintes reprises dans le Qôran.[/box]

Selon Aboû Horeîra raḍyAllāhu 'anhu (may Allāh be pleased with him), l’Envoyé de Dieu ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) a dit : « Certes Allah, Très Haut est Pureté. Il n’accepte que ce qui est pur. Il ordonne aux croyants ce qu’il a ordonné à Ses Envoyés. Or, Il a dit: ‹Ô Messagers! Mangez de ce qui est permis et agréable et faites du bien.› (23:51), dit aussi : ‹Ô les croyants! Mangez des (nourritures) licites que Nous vous avons attribuées.› (2:172). Là-dessus, le Prophète ṣallallāhu 'alayhi wa sallam (peace and blessings of Allāh be upon him) fit allusion à l’homme qui prolonge ses voyages (pieux), qui a des cheveux longs et poudreux et tend les mains vers le ciel, disant : « O Seigneur, O Seigneur, et cependant il se nourrit de choses défendues, boit des liquides défendus, se revêt d’habits défendus, et il a été nourri (dans son enfance) de choses défendues. Comment donc pourrait-il être exaucé? ».

Pages : 1 2 3 4






  • Coran

  • Sondage

    Comment trouvez-vous notre site web?

    Voir les Résultats

    Loading ... Loading ...
  • Galerie photo

    0407 1124 18-5-12ans-01 02-preparation 18-5-12ans-12 00
  • Prévisions Météo

    +11
    +17°
    +11°
    Vanves
    Samedi, 28
    Dimanche   +16° +
    Lundi   +17° +10°
    Mardi   +17° +
    Mercredi   +19° +
    Jeudi   +20° +12°
    Vendredi   +23° +14°
  • Derniers articles