aucun commentaire pour l'instant

Les bienfaits du jeûne

En plus du côté spirituel, jeûner apporte beaucoup de bienfaits à la santé. Il permet entre autres d’éliminer les toxines, accroît la régénération cellulaire, une petite perte de poids (si l’on ne sombre pas dans l’excès de nourriture lors de la rupture du jeûne) grâce à l’élimination des réserves graisseuses et la stimulation des défenses immunitaires. Le docteur Noreen A. Kassem nous explique ce qui arrive à notre corps durant le jeûne :

Une élimination plus rapide des tumeurs

Au cours de jeûne, le corps humain produit sa propre énergie en brûlant les ressources stockées à partir des excès de graisses, les glucides et les sucres. Le foie est l’organe le plus important dans ce processus économique, il convertit les matières grasses en produits chimiques appelés corps cétoniques qui sont ensuite utilisés comme source d’énergie.

La désintoxication est l’un des avantages les plus importants du jeûne. Ce processus naturel, tel la désintoxication du colon, du foie, des reins, des glandes lymphatiques des poumons, de la peau ainsi que l’élimination ou la neutralisation des toxines; il est accéléré pendant le jeûne ainsi le corps décompose les graisses. Les produits chimiques et les toxines absorbées par les aliments durant la rupture du jeûne sont stockés dans les réserves de graisse et utilisés au cours de la journée de jeûne.

Le jeûne est aussi un remède pour l’esprit, le corps et l’âme. Au niveau physique, l’énergie et les ressources sont détournées de l’appareil digestif (qui est constamment amené à travailler) permettant au corps de guérir, de se reconstruire et de se reconstituer. Des études médicales montrent que, durant un jeûne, des excroissances tissulaires anormales telles que les tumeurs manquent d’éléments nutritifs et sont donc plus susceptibles d’être décomposés et éliminées de l’organisme.

Le jeûne permet à l’organisme d’exploiter ses ressources à leur plein potentiel et de se concentrer sur la reconstruction à partir d’un niveau microscopique ainsi l’ADN et l’ARN deviennent plus efficaces dans la transcription des protéines et les tissus de l’organisme.

D’autres changements dans le corps au cours du jeûne incluent une légère diminution de la température corporelle due à une baisse du taux métabolique et générale des fonctions corporelles. Le taux de glycémie et le taux métabolique (liquides du foie) sont réduits afin d’économiser l’énergie. Le système digestif, qui est très souvent surchargés, et sans cesse en fonctionnement, arrive à s’auto-nettoyer pour une digestion plus efficace et une meilleure absorption des nutriments.

Les bienfaits du jeûne

Pendant le jeûne le système digestif est au repos. Toute l’énergie consacrée habituellement aux nombreuses heures de digestion (2 à 4 heures 3 fois par jour) va être économisée.

La muqueuse de l’estomac et des intestins prend le temps de rétablir les glandes et les muscles, et enlever les « déchets ». Plusieurs autres processus qui soutiennent l’infrastructure de base du corps se développe au cours du jeûne, la production d’hormones par exemple augmente ainsi que l’antivieillissement de l’hormone de croissance.

En conclusion, parmi les bienfaits du jeûne :

– La perte de poids : la perte de poids ne doit pas être la motivation du jeûneur bien qu’elle soit réelle, de 5 à 10 % du poids de départ, plus pour les hommes, moins pour les femmes. Une personne sans surpoids ne perdra que le strict minimum qu’elle reprendra d’ailleurs à l’issue du jeûne;
– L’élimination des graisses superflues, des toxines…;
– La régénération : le gain d’énergie est orientée vers la guérison et la cicatrisation;
– L’augmentation des défenses immunitaires;
– Peau neuve (jeunesse, souplesse) : le nettoyage profond du corps transparaît à l’extérieur;
– Prévention : maladies, vieillissement prématuré, troubles de la ménopause;
– L’arrêt des mauvaises habitudes : cigarette, thé, café, chocolat…

Ci-dessous un documentaire diffusé en mars 2012 sur la chaîne de télévision Arte  « Le jeûne pour se soigner, nouvelle thérapie ? » (durée 55 minutes).

PS : le documentaire ne traite pas du jeûne selon le rite islamique, mais essaye d’analyser le principe de se priver de nourriture et ce que cela apporte au corps humain du point de vue scientifique.

Poster un commentaire

Vous devez être peiné en pour poster un commentaire.

Suivre

Recevez chaque nouvel article sur votre boite mail

%d blogueurs aiment cette page :