Une journée à la ferme

bandohaut

00Que ce fut une belle journée ensoleillée, bénie par la grâce d’Allah, ce qui n’était pas prévu, étant donné le temps qu’il avait fait tout le long de la semaine.

Cette sortie, effectuée en compagnie de 35 bouts de choux, âgés de 5 à 12 ans, a permis à tout le monde de partir, le temps d’une journée, loin de notre quotidien parisien. Nous sommes allés à la rencontre de la nature et de notre belle campagne française.

Il était 9 heures, quand l’ensemble des participants à cette sortie, petits et grands, ont pris place dans l’autocar pour un peu plus d’une heure de trajet en direction de la ville de Chaussy dans le 95. Nos hôtes tiennent la ferme de Boucagny. Nous avons été accueillis par Patrick et William qui nous ont accompagné toute la journée.

Après avoir déposé nos affaires, fait les présentations, et expliqué les consignes à l’attention des enfants, nous avons pu faire la connaissance de l’ensemble des animaux qui se trouvent sur place :

Pepette et Cagoune les deux chèvres, Lila la vache irlandaise, Youna le chien de berger de la race des Border Colli, les moutons, et aussi les oies et les poules (d’ailleurs, les enfants ont eu la possibilité de les nourrir plus tard dans la journée), et d’autres animaux plus grand qu’on citera plus loin dans cet article.

03Nous tenons à préciser que, tout au long de la journée, Patrick a posé plusieurs questions aux enfants concernant la ferme et les animaux, ces derniers ont eu pratiquement tout le temps les bonnes réponses, sauf pour celle au sujet du cri de la chèvre, qui, pour information, est le béguètement (hé oui, la chèvre béguète).

Après ce moment convivial avec les animaux, et une fois que les enfants se sont tous lavés les mains, ce fut le moment de se mettre à la cuisine, puisqu’en compagnie de William, les enfants répartis en trois groupes ont eu droit à un atelier de préparation du pain. Ce fut tout simplement génial de les voir tous s’atteler à la tâche pour bien préparer la pâte, qui cuisit toute la journée pour être dégustée lors du goûter.

12 heures, le service du déjeuner est lancé.

10

Les enfants sont passés par groupes pour donner à manger à la volaille. Et ils ont tous eu le droit de prendre dans leurs bras des chevreaux âgés tout juste d’une semaine, de les caresser et de prendre des photos.

Ensuite, accompagnés de nos deux amis fermiers, nous avons emprunté un chemin vers le haut d’une colline surplombant la ferme, tout en appréciant le chants des oiseaux. A chaque signal de William, nous avons appelé les deux chevaux qui ont répondu à notre appel, ainsi que l’âne Rasta, mais ce dernier a pris son temps avant de nous rejoindre et prendre part au repas. Les enfants sont passés à tour de rôle pour leur donner à manger.

A 15 heures, nous avons effectué tous ensemble une petite randonnée dans les champs, qui s’est terminée avec un petit moment de relaxation, tout en profitant du soleil, de la douce brise et du ciel bleu.

31

De retour à la ferme, et après une explication de William au sujet de la chèvre, l’origine du lait et la façon de traire, il était temps de passer aux travaux pratiques.

Chacun de nous a pu s’exercer à la traite de la chèvre. Néanmoins, nous n’avons pas pu goûter le lait, étant donné la petite quantité que nous avons tirée et que les jeunes chevreaux en ont besoin bien sûr.

En fin de journée, nous avons pu prendre un casse croûte et surtout déguster le pain préparé plus tôt dans la matinée.

Il est presque 18h, et il est maintenant l’heure de prendre le chemin du retour. Nous tenons à remercier William et Patrick, responsable de la ferme de Boucagny, et nous serons heureux de leur rendre visite dès que l’occasion se présentera.

50

Cliquez sur une photo pour la voir en grand :