Université: « Retirez votre voile pour passer l’examen »

discrimination2

Après m’être installée à ma place dans l’amphithéâtre, la professeure Y* m’interpelle par mon nom, puis me dit de retirer mon voile car elle doit « voir mes oreilles pendant l’examen ». Je lui dis que non, que j’étais désolée mais que personne ne m’avait jamais dit une chose pareille, que ce soit pendant les cours ou lors des examens. Elle rétorque en me disant que c’est la loi, qu’il faut que « les étudiants passent leurs examens les oreilles découvertes »… Je lui réponds que c’est ridicule et je retourne à ma place, prête à commencer l’examen. Puis elle m’apporte un document « officiel », en pointant le paragraphe stipulant que « tout étudiant doit se présenter à l’entrée des salles d’examen le visage et les oreilles découverts afin que le personnel puisse contrôler son identité ». Je lui réponds donc qu’elle connaît déjà mon identité, puisqu’elle m’a vue et interpellée par mes nom et prénom, et qu’il n’y avait de ce fait pas lieu d’enlever mon voile.

Déterminée, elle m’annonce que je ne pourrai pas passer l’examen ainsi et va chercher la secrétaire; Je reste calme, à ma place et les attends. La secrétaire me fait comprendre que je pourrai passer l’examen, mais Mme Y* change de tactique: « il faut retirer votre voile afin que l’on puisse voir vos oreilles, car nous avons eu trop de cas de tricheries avec des filles voilées »…la secrétaire acquiesce. Je réponds à la secrétaire en lui disant que j’accepte de découvrir mes oreilles devant la professeure, devant la porte de l’amphithéâtre, afin qu’elle soit assurée de mon identité et qu’elle puisse voir que je n’ai rien pour tricher. La secrétaire opte pour cette solution et s’en va.

Je me dirige donc vers la porte, avec la professeure, et lui montre mes oreilles, juste en entrouvrant mon voile: elle s’énerve en disant qu’elle ne voit rien. Je m’approche d’elle en lui ajoutant même un « regardez, j’ai juste des boucles d’oreilles, et regardez aussi dans mes manches, mon gilet, mes bottes, rien pour tricher! » Frustrée, elle ne répond rien et donc j’entre dans l’amphithéâtre pour enfin commencer l’examen après 15 minutes de retard… Pendant les 2 heures d’examen, j’ai eu droit à des regards insistants et remplis de haine de sa part, ainsi que de celle de la personne qui surveillait la salle avec elle. Cet incident m’ayant choquée et déstabilisée, j’ai eu littéralement un trou noir : je ne me suis rappelée d’aucune formule ni de mon cours pendant près de 30 minutes, et de ce fait, je n’ai pas pu être dans des conditions d’examen optimales comme l’ont été les autres étudiants. Quand j’eus terminé, je déposai ma copie et quittai la salle.

J’ai tout de même été voir la secrétaire, pour essayer d’en savoir un peu plus. Elle me dit qu’ils avaient reçu un « document » qu’il fallait respecter, mais que l’UFR adoptait une politique plus « tolérante » afin de permettre à tous d’avoir accès à l’éducation. Ceci étant, elle me rappela que la France était un pays laïque, où les signes religieux sont interdits dans les lieux publics, et qu’il était préférable que les étudiants soient tous « lambda » et sans différences religieuses apparentes…S’engagea alors avec elle une discussion sur le caractère injuste et ridicule de cette prise de position, lui rappelant qu’il y avait encore quelques années, le port du pantalon était interdit aux femmes…hé oui, vous étiez hors la loi. Pas de réponse.

Pour lire la suite cliquez ici






  • Coran

  • Sondage

    Comment trouvez-vous notre site web?

    Voir les Résultats

    Loading ... Loading ...
  • Galerie photo

    1003-1 20-expo-sf-02 20-expo-sf-03 20-expo-sf-04 20-expo-sf-05 24-photo-de-groupe-02
  • Prévisions Météo

    +11
    +17°
    +11°
    Vanves
    Samedi, 28
    Dimanche   +16° +
    Lundi   +17° +10°
    Mardi   +17° +
    Mercredi   +19° +
    Jeudi   +20° +12°
    Vendredi   +23° +14°
  • Derniers articles