Archives de catégorie : Science et Culture

Science et Culture

Repères sur les associations 2012

Repères sur les associations 2012

Une étude pour le CPCA (La voix du mouvement associatif) fait un état des lieux de ces associations en France. On y apprend qu’il existe 1.3 million d’associations et que leur contribution dans le PIB est à hauteur de 3.5 %  soit 70 milliards d’euros. Cette étude révèle également que dans ces associations, 1.8  million de personnes y exerceraient une activité salariée à temps plein ou à temps partiel. C’est-à-dire en moyenne chaque association en France dispose d’au moins un salarié (1.34). Un chiffre qui fait réfléchir lorsque l’on connait la difficulté des mosquées à vouloir embaucher une personne même à temps partiel, ne serait-ce que l’Imam.

En ce qui concerne la participation à l’économie nationale, on ne doute pas que la construction de nouveaux projets notamment de centres culturels musulmans y participe pour beaucoup. Il suffit de s’informer au sujet de ce type de projets pour constater que pour seulement une centaine d’entre eux, il faudrait presque 200 millions d’euros, autant d’argent qui alimentera l’économie de notre pays.

La vidéo ci-dessous reprend cette étude en image. (musique en fond sonore) :

Michel Dinet 1er vice-président de l’ADF (Assemblée des Départements de France) :

Les sciences arabo-musulmanes

Les sciences arabo-musulmanes

Résumé du documentaire :

« Ce brève voyage permet de mesurer l’apport de cette civilisation (musulmane) sur notre culture française. Les livres d’écoles nous apprennent bien l’apport de la civilisation grecque, la civilisation romaine, mais assez peu de ce que nous devons à la civilisation musulmane. Or, c’est peut être ainsi que naissent les erreurs de représentation chez les enfants, puis le sentiment de supériorité chez les adultes, le préjugé sur l’autre et sur la culture de l’autre. Les préjugés sur cette religion, et donc sur les hommes et les femmes qui la pratique ont eu tendance à grandir ces dernières années en France, alimentés par un pouvoir exécutif dont la mission doit être au contraire de corriger ces préjugés et de les apaiser. Ces amalgames sont toujours dangereux, ils fragilisent la cohésion nationale, et leur usage est en contradiction complète avec les valeurs que nous français sommes sensés porter. Ce documentaire peut, peut-être, nous apprendre, une fois encore, à être un peu plus humble devant la culture des autres. »

Biens matériels et dépression

Biens matériels et dépression

La dépression touche des millions de personnes à travers le monde, et ce nombre ne cesse d’augmenter. C’est un trouble psychologique reconnu par la médecine depuis bien des années. Là où l’on ne voit qu’une personne triste, il y a un mal beaucoup plus profond.
Mais à l’heure où l’on parle d’addiction aux nouvelles technologies, au stress dans le travail, la dépression est plus que jamais d’actualité.

On peut alors se demander pourquoi, à une époque où tout s’achète, où l’être humain peut s’offrir tout ce dont il “rêve”, entrainé dans cet élan par ses pulsions et ses envies, pourquoi compte-t-on autant de personnes qui souffrent de dépression nerveuse?

L’idée préconçue voudrait que la dépression touche les plus démunis, mais la réalité est toute autre ; les pays riches sont plus affectés que les pays pauvres. Les causes peuvent être nombreuses et il n’y a pas de profil type. Personne n’est à l’abri de la dépression. Il n’y a qu’à observer le taux de dépression qui ne fait qu’augmenter au fil des années en France, aujourd’hui plus de 3 millions de français sont concernés.

Nous vivons un temps où le matériel occupe une place importante, le pouvoir d’achat est le maitre mot de notre époque, on achète ce dont on n’a pas forcément besoin, mettant de côté ce qui importe vraiment.

La tableau suivant (Source Santepsy) regroupe certaines  causes de la dépression (psychologiques, sociaux et biologiques). Il s’agit de facteurs reliés entre eux, qui interagissent les uns avec les autres, on remarque que plusieurs de ces facteurs sont ont un lien avec les biens matériels :

Facteurs psychologiques
Facteurs sociaux
Facteurs biologiques
Style de pensée Perte d’un être cher Hérédité
Confiance en soi Perte d’un emploi Maladies physiques
Relations interpersonnelles Perte de biens matériels Etc.
Conflits non résolus Perte d’un état de santé
Etc. Perte d’un idéal
Déception amoureuse
Déception familiale
Déception professionnelle
Déception scolaire

Notons enfin que les facteurs les plus répondus sont d’ordre matériel.

D’après une étude de l’OMS (Organisme Mondial de la Santé), en 2020 la dépression deviendra la première cause d’invalidité au monde. On peut avoir beaucoup d’argent, un confort certain, mais si tout simplement nous revenions aux choses essentielles de la vie, si l’on acceptait ce qu’Allah nous offre, sans chercher le superflu, notre vision du monde ne serait-elle pas plus positive et nous ne nous porterions nous pas mieux?

Comeback le film

Comeback : le film

“Dieu existe t-il ? Quel est le but de la vie ? Qu’y a t-il après la mort ? Alors que toutes les différentes croyances et religions du monde prétendent détenir la vérité et les bonnes réponses à ces questions existentielles, comment faire pour savoir qui a raison ?”

Ce documentaire que l’on attend avec impatience, permet de voir comment il est si simple de trouver les réponses aux grandes questions existentielles lorsqu’on utilise la logique comme base de raisonnement.
En attendant la sortie prévue au mois de décembre 2012 voici le trailer :

Site Officiel : http://www.comebacklefilm.com

Le grand voyage d'Ibn Battuta

Le grand voyage d’Ibn Battûta

“Au temps où la terre était plate et Jérusalem le centre du monde, vivait un garçon qui avait pour nom Ibn Battuta. Ibn Battuta habitait tout au bord de la terre, près des rives de la mer Ténébreuse. A l’ouest, la nuit s’étendait à l’infini tandis qu’à l’est se trouvait un monde merveilleux qu’il rêvait de traverser. A l’âge de vingt et un ans, il décida de faire le pèlerinage de La Mecque. C’est ici que débute son histoire.”

Le Grand Voyage d’Ibn Battuta est un documentaire fiction tourné au Maroc et en Arabie Saoudite qui raconte l’histoire extraordinaire d’Ibn Battuta, l’un des plus grands voyageurs  de tous les temps ayant parcouru en presque trente ans trois fois la distance franchie par Marco Polo.

C’est à la Géode au parc de la Villette à Paris qu’est à nouveau diffusé ce film-documentaire retraçant le voyage de ce jeune explorateur, qui entreprit à l’âge de 21 ans une expédition en direction du plus grand rassemblement annuel humain sur terre, à la Mecque.

Le plus fameux pèlerin-explorateur,  rentrera presque 30 ans plus tard après avoir parcouru 120 000 kilomètres à la découverte du monde (Afrique, Espagne, Inde, Chine, Mali, Maldives…). Il nous livrera par la suite l’un des récits de voyage les plus célèbres du monde : le Rihla. Un des plus importants et époustouflants  récits de voyage jamais retranscrit.

À travers ce film vous pourrez suivre Ibn Battûta pas à pas lors de son premier pèlerinage (1325-1326) de Tanger à la Mecque au 14ième siècle sur un écran de 1000m² devant des images tout simplement à couper le souffle.

L’aventure périlleuse dans le Grand Voyage d’Ibn Battuta dresse un portrait inoubliable de la civilisation Islamique du 14ième Siècle et s’achève avec le premier Hajj de l’explorateur.

Le film reconstitue le Hajj tel qu’il était pratiqué au 14ième Siècle et projette ensuite le public 600 ans plus tard dans les images les plus époustouflantes jamais filmées en Imax aujourd’hui.

L’équipe de tournage Imax est la seule qui ait obtenu l’autorisation de filmer des images aériennes de la Mecque ainsi que l’accès à l’intérieur même de l’enceinte de la Mecque.

 

Une équipe de 80 techniciens, provenant de plus de 30 pays Musulmans se lança dans la production la plus importante et la plus ambitieuse jamais entreprise dans la région du Golfe afin de filmer le Hajj du 17 au 21 Décembre 2007, équipée de trois cameras Imax.

Les scènes dramatiques du film furent tournées au Maroc du 8 Avril au 14 Mai 2008 au large de la mer à Agadir et à Ouarzazate.

Le site officiel : http://www.journeytomeccagiantscreen.com
Réservation de place sur le site de la Géode : Billetterie

Pour plus de détail nous vous conseillons la traduction des 3 tomes du récit d’Ibn Battuta en français qui est mis à disposition sur le site de l’Université du Québec * :

Ibn Battuta. Voyages. Tome 1.
Ibn Battuta. Tome 1.
Ibn Battuta. Voyages. Tome 2.
Ibn Battuta. Tome 2.
Ibn Battuta. Voyages. Tome 3.
Ibn Battuta. Tome 3.
* Une édition électronique réalisée à partir du texte d’Ibn Battuta. Traduction de l’arabe de C. Defremery et B.R. Sanguinetti (1858). Introduction et notes de Stéphane Yerasimos. Cartes de Catherine Barthel. Paris: Librairie François Maspero, 1982, 480 pages. Collection FM/La Découverte Une édition numérique réalisée par Jean-Marc Simonet, bénévole, professeur retraité de l’Université de Paris.

Bande annonce du film :